Le morphotype : comprendre le vieillissement du visage

c'est quoi le morphotype du visage

Tout savoir sur le Morphotype

Le vieillissement est propre à chacun et chacune, en fonction d’un nombre variable de paramètres. Il n’est pas le même suivant la forme du visage, les origines ethniques, et varie selon les expressions faciales. Il est donc essentiel qu’une Facialiste experte puisse déterminer parfaitement ces éléments, et effectuer un diagnostic du visage (morphotype facial) le plus précis possible. Cette réponse pertinente s’entend aussi bien en termes de prise en charge ponctuelle que de suivi sur du long terme. Lors de notre première séance, je vais donc lire votre visage afin d’adapter mes techniques manuelles pour construire un soin sur mesure, 100% personnalisé.

Les muscles faciaux sont responsables de l’expressivité du visage. Au cours du vieillissement, ces muscles compensent leur atrophie et leur relâchement par une hypertonicité permanente, responsable des rides dynamiques, qui donne au visage un air crispé, triste et/ou sévère.

Traiter le vieillissement facial en observant l’anatomie du visage

Actuellement, le rajeunissement facial repose sur le concept de rajeunissement global, naturel et tridimensionnel du visage, prenant en compte ses 4 composantes anatomiques (os, graisse, muscles et peau). L’analyse séméiologique du vieillissement facial se base sur une segmentation du visage et trois tiers (supérieur, moyen et inférieur) même s’il faut prendre en compte globalement le vieillissement facial. Les objectifs de la prise en charge de la Facialiste sont multiples : la dynamisation des volumes faciaux, le rajeunissement du regard et celui de la région buccale et péribuccale, tout en respectant la dynamique faciale. Cette dernière considération est essentielle : elle permet à la fois l’identification et la correction des expressions négatives liées au vieillissement et le maintien du langage émotionnel du visage, gage de naturel des résultats obtenus. Pour cela il faut observer le visage et réaliser un morphotype selon de multiples critères.

Le vieillissement et les expressions faciales 

Les modifications anatomiques liées au vieillissement peuvent être identifiées et analysées sémiologiquement étage par étage. Elles se combinent de manière variable selon les personnes et vont conférer au visage des expressions négatives. Ces combinaisons dépendent en particulier du morphotype facial : schématiquement, un visage longiligne a plutôt tendance à se creuser, un visage bréviligne à se ptoser.

Les quatre éléments qui définissent les expressions négatives sont :

  • la perte des volumes liée à l’atrophie ;
    • le relâchement des parties molles (ptose) ;
    • l’aspect de surface (la peau).
    • la balance musculaire des dépresseurs par rapport aux élévateurs 

Sur le plan de l’expressivité du visage, le vieillissement induit ainsi deux phénomènes :

  • – les plissements cutanés liés aux expressions répétées deviennent avec le temps permanent, figeant les expressions naturelles de l’individu comme les pattes d’oies.
  • – le relâchement et la ptôse, associés au glissement et à l’atrophie des volumes graisseux et à la fonte du support osseux dessinent des expressions artificielles, simulant l’effet des muscles abaisseurs : sillons naso-géniens, plis d’amertume, vallée des larmes qui expriment tristesse, fatigue, amertume, sévérité.

Le morphotype facial

La séquence d’analyse du vieillissement facial suit une démarche systématique, même si la perception du vieillissement est globale. L’analyse des volumes, pierre angulaire de la séance.

  • Analyse des compartiments graisseux et de leur mobilisation lors de la dynamique faciale,
    • Analyse de la zone du regard,
    • Définition des rides d’expression (glabelle, front, pattes d’oie),
    • Examen du sourcil : position, forme et volume,
    • Examen des paupières,
    • Volumes périorbitaires et temporaux,
    • Statut cutané : relâchement ou atrophie, rides superficielles,
    • Analyse de la zone du sourire,
    • Les lèvres : architecture labiale, rides labiales,
    • Région préorale : plis d’amertume, sillons et rides mentonniers,
    • Analyse dynamique buccale et péribuccale,
    • Analyse de l’ovale du visage,
    • Analyse des volumes latéraux des joues,
    • Support osseux.

Ainsi, une Facialiste est capable de faire le lien entre les modifications anatomiques liées au vieillissement et l’identification des expressions négatives liées au vieillissement.

Le vieillissement structurel des différentes zones

La personnalité des gens que nous croisons se lit d’abord sur le visage. C’est normal, car les sens essentiels y sont présents, la parole, le regard, les expressions sur le visage. Le processus de vieillissement du visage va modifier cela de façon complexe. Le vieillissement structurel (les os, les muscles la peau, les graisses) et un vieillissement différent pour chaque zone anatomique (le front, les joues, le nez, la bouche , etc …). Le temps, l’âge sont bien sûr les premiers responsables, mais nous allons voir que le mode et les conditions de vie peuvent accélérer ce vieillissement. Les fibres d’élastine et de collagène se fragilisent d’abord. Le derme et les cellules qu’il contient s’appauvrissent lentement mais surement…

Le vieillissement osseux

Globalement, la masse osseuse diminue avec l’âge. Cependant, certaines caractéristiques signent le passage du temps. Les cavités orbitaires s’agrandissent. Les yeux rentrent un peu plus dans les orbites et naturellement le regard s’attriste. L’os malaire (sous les pommettes) se résorbe et donc concourt à la chute des tissus des parties molles du tiers moyen du visage. La ligne mandibulaire (la mâchoire) se résorbe également et aboutit à une perte de l’ovale du visage. Les ombres apparaissent sur le visage.

Le vieillissement musculaire et graisseux

Le vieillissement des muscles se traduit par une perte de la dynamique de contraction.

En fait le muscle ne se met jamais au véritable repos. Il reste toujours une contraction qui le raccourcit (d’où l’intérêt du yoga du visage). C’est assez typique pour le muscle qui abaisse les commissures des lèvres qui vieillit considérablement un visage. D’ailleurs si on demande à un enfant d’imiter une personne âgée, il cherchera à contracter tous ses muscles du visage…. Avec l’âge certaines personnes ont également le sourcil très remonté à cause de la contraction du muscle frontal ou alors les sourcils affaissés par glissement de l’ensemble des tissus du front. Cette contraction est responsable du glissement des volumes graisseux qui s’accentue aussi avec la perte osseuse.

Le vieillissement cutané

La quantité de fibroblastes (producteurs de collagène) diminue de moitié entre 20 et 80 ans et surtout leur métabolisme diminue. D’où l’importance de les stimuler par le massage du visage. La dégradation des fibres de collagène ou d’élastine avec l’âge, se traduit par une perte d’élasticité du derme, puis par des rides.

Les rides apparaissent chez tous les humains à différents moments en fonction de différents facteurs. L’âge étant évidemment un des premiers repères. Aujourd’hui les traitements des rides sont nombreux, de la prévention jusqu’à leur comblement. Les rides apparaissent comme une « cassure » de la peau. Il existe deux principaux facteurs à l’origine des rides : l’environnement et les facteurs aggravants comme le tabac et le stress.

L’âge modifie la structure de la peau. Celle-ci est constituée de trois couches, l’épiderme en surface, le derme, et l’hypoderme riche en cellules graisseuses. En vieillissant, les cellules de la peau se renouvellent moins bien par perte de collagène dans le derme. La peau se dessèche, se strie et les tissus se relâchent. Les rides apparaissent alors superficiellement dans l’épiderme puis se creusent jusqu’au derme. Celui-ci perd sa souplesse et les rides profondes se mettent alors en place, aggravées par la ptôse des zones graisseuses.

L’environnement et les facteurs aggravants dans le vieillissement de la peau

Le tabac

Le tabac rétrécit le diamètre des vaisseaux capillaires qui nourrissent la peau et alimentent les cellules. Elles se fragilisent de plus en plus. Le teint devient terne et gris.

Le soleil

Le soleil est un accélérateur de vieillissement de la peau. Comparez, chez une personne âgée de votre entourage, les parties soumises au soleil en permanence (mains, visages) et celles cachées. Les zones protégées seront plus lisses et sembleront plus jeunes. C’est QFD !

Le stress

Le stress diminue l’immunité de notre organisme. Nos défenses sont affaiblies y compris celle de la peau. Les celles s’oxydent !

Un ensemble de problèmes sont relatifs au stress. L’apparition de boutons d’acné est bien connue lorsque les ados se retrouvent en situation de stress. C’est souvent de même pour les rougeurs et démangeaisons, le teint gris. Des problèmes plus graves peuvent survenir comme l’eczéma ou le psoriasis.

Votre visage, ce sportif de haut niveau

Pour préserver votre capitale jeunesse, il faut dynamiser, stimuler et sublimer. Faites de votre visage votre meilleur allié contre le temps !

C’est là que se concentrent nos cinq sens (d’aucuns diront six, mais c’est un autre débat). C’est le siège de notre esprit. C’est à travers lui que nous percevons le monde et à travers lui que le monde nous perçoit. Complexe, vivant, capable d’une gymnastique musculaire exceptionnelle, ce chef-d’œuvre de la nature est aussi la zone de notre corps la plus exposée aux agressions extérieures. Stress, pollution, environnements urbains saturés, vieillissement… Notre visage est un véritable athlète du quotidien, trop souvent négligé.

Un tiers des muscles du corps sont dans votre visage

Nombreux sont les studios de yoga et de fitness pour sculpter et muscler notre corps, mais jamais le visage. C’est pourtant la partie de notre anatomie où les muscles sont les plus nombreux et les plus sollicités !

En effet le visage compte environ 40 muscles différents. 45 si l’on compte ceux du cou. Tous actifs, tous essentiels, ils ont cette particularité de s’insérer de l’os à la surface profonde de la peau, contrairement aux autres muscles du corps qui eux sont complètement rattachés à l’os. C’est pour cela qu’on les appelle des muscles peauciers.

  • Ils se regroupent en 5 familles :
    • crâne
    • oreilles
    • paupières et sourcils
    • nez
    • lèvres et le menton
  •  
  • La mâchoire, quant à elle, est principalement animée par deux muscles : le masséter et le temporal, qui commandent sa mobilité et donc son tonus. Cette machine de précision permet au visage de parler, d’exprimer nos émotions et nos sensations.
  •  
  • On sait qu’il est important d’entretenir son capital musculaire, quel que soit son âge. Il en va de même pour notre visage. C’est le rôle et le savoir-faire de la Facialiste de vous guider et conseiller sur les protocoles à mettre en place.

Pour entraîner ce véritable athlète, il faut un programme d’entraînement spécifique, une gymnastique spécifique, capable d’appréhender le fonctionnement de chacun des muscles, évaluer les besoins de la peau et choisir la beauty food adaptée. Ce protocole de training demande une grande connaissance du visage, ou plutôt des visages. Car tous sont uniques. Pour cela, il existe le yoga du visage.

Morphotype : le fond et la forme du visage

Ça semble évident, mais la forme de nos visages est un élément essentiel pour bien envisager la manière d’en prendre soin.

 

4 formes principales sont identifiées lors du morphotype :

Long

Carré

Rond

Ovale

Dans tous les cas, nous héritons des caractéristiques génétiques de nos parents, ce qui explique les ressemblances parfois frappantes qui animent les lignées ! Ces formes vont influencer la mécanique musculaire qui va progressivement marquer la peau, la rider avec le temps.

 

En effet, les modifications liées au temps finissent par donner au visage des expressions négatives qui dépendent aussi du morphotype facial. Par exemple, un visage long aura tendance à se creuser, tandis qu’un visage rond aura tendance à tomber (on dira alors qu’il ptose).

Quatre éléments définissent les expressions négatives :

  • la balance musculaire (le rapport entre les muscles dépresseurs et les muscles élévateurs),

la perte des volumes liée à la perte de tonicité du visage,

le relâchement (la ptose dont nous parlions plus haut),

L’aspect de surface (la peau).

Le vieillissement induit ainsi deux phénomènes :

Les plissements cutanés. Ils sont liés aux expressions et aux mimiques que l’on répète (froncer les sourcils, plisser le nez, etc…). Avec le temps ils deviennent permanents et figent nos expressions.

Le relâchement associé à la perte de volume. Il modifie nos expressions de manière négative : plis d’amertume, vallée des larmes se marquent et nous donnent l’air triste, fatigué, amer ou encore sévère sans que cela soit pour autant vrai !

Car comme nous l’avons dit, le visage est ce qui parle de nous et reflète nos paysages intérieurs. Tout s’y lit : de notre santé à notre humeur, de nos joies à nos peines. Avoir un visage en pleine santé, qui rayonne, c’est aussi être capable de s’ouvrir aux autres et d’exprimer vraiment ce que nous sommes.

Comment réduire les effets du temps ? Prenez soin de votre visage

Le visage est vivant. Négliger sa globalité, au-delà de la surface de la peau, c’est aussi prendre le risque de renvoyer une fausse image de soi. Des solutions existent. Les experts Facialistes étudient le mouvement naturel de la peau et les interactions sous-cutanées pour développer des méthodes et des routines éthiques, respectueuses et efficaces. On sait par exemple que tous les 28 jours le cycle cellulaire se renouvelle, ou encore que l’activité cellulaire au niveau de la peau connaît un pic entre 2 et 4h du matin.

Ces connaissances précises nourrissent à la fois les formulations des produits dédiés au visage que Nathalie de L’Atelier Green utilisent, et les massages ou coaching sur mesure qu’elle conçoit pour chacune de ses clientes.

Découvrez ses massages du visage sur L’Atelier Green, les massages du corps et nos outils de beauté anti-âge. Vous voulez aller plus loin, prenez rendez-vous pour votre 1er soin avec une facialiste à Cannes, Valbonne ou Grasse !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

A lire également

healthy-life
BIEN-ETRE

"HEALTHY LIFE", KESAKO ?

Hello ! L’Atelier Green invite aujourd’hui Audrey du Blog Miss Végé pour qu’elle nous éclaire sur ce qu’est la « Healthy Life ». En rééquilibrage alimentaire depuis

Lire la suite »
mattis dolor. ante. risus quis eleifend neque. luctus Aenean

Exercices de Yoga du Visage

Inscrivez votre Prénom et votre adresse e-mail pour obtenir dès maintenant mon document PDF gratuit contenant des exercices de yoga du visage.

Contactez l'Atelier Green

Précisez votre demande dans les commentaires ou la thématique qui vous intéresse : yoga du visage, auto-massage tonifiant ou liftant, coaching beauté. Je vous répondrais dans les plus brefs délais. Merci

Informations de Contact