Pourquoi devenir Végan ?

Être végan est une manière de refuser l’exploitation animale. Devenir végan veut dire adopter une alimentation végétale, sans aucun produit d’origine animale : sans viande, sans poisson, sans œufs, sans produits laitiers, sans miel.

Découvrez l'engagement dernière la pratique alimentaire vegan.

Au delà de l’alimentation, c’est un style de vie qui concerne plusieurs domaines de la vie quotidienne comme les loisirs ou encore l’habillement. Mais quelles sont les raisons du véganisme ? Découvrez les principales raisons qui ont incité Quentin du Blog “Merci Vegan” à devenir végan.

La protection de l’environnement

Une des grandes motivation du véganisme est la protection environnementale. La première dimension est l’eau, qui est une ressource naturelle rare. Et l’industrie agroalimentaire, dans le cadre de la production de viande notamment, utilise des quantités d’eau considérables. Un kilogramme de bœuf notamment utilise autour de 15 000 litres d’eau, alors que la production de fruits et légumes en utilise moins de 1 000 pour produire un kilogramme.

Concernant les conséquences de la production de viande sur la qualité de l’eau, les pesticides ainsi que les engrais contribuent à diminuer cette dernière, ce qui réduit les quantités d’eau douce disponible à l’échelle planétaire.

Concernant la qualité de l’air, qui est en thème d’importance majeur pour la grande majorité des pays dans le monde, la production de viande est responsable de plusieurs types d’émissions de gaz à effet de serre.

Plus précisément, l’élevage émet des gaz à effet de serre de plusieurs types, liés à plusieurs types activités.
Les gaz provenant de l’élevage et contribuant à l’effet de serre sont :

  • Le méthane, (CH4), émis par les ruminants par éructation durant la digestion de la cellulose.
  • Le dioxyde de carbone (CO2) émis par l’utilisation d’énergie sur l’exploitation (fioul et électricité) et par la fabrication des intrants (engrais, aliments destinés aux animaux..)
  • Le protoxyde d’azote (N2O) causé par l’épandage d’engrais minéral et organique.

Enfin, pour l’élevage, il faut de l’espace. Et dans le cadre d’une demande croissante, notamment de viande, l’industrie se tourne vers des espaces naturels pour avoir de nouvelles cultures. Elle s’est notamment tourne vers les forêts, qui sont principalement sacrifiées pour la production de viande.

Dans la forêt de l’Amazonie, la grande majorité de la forêt a été détruite pour aménager des cultures appropriées à l‘élevage. En détruisant les espaces naturels, nous détruisons l’écosystème ainsi que la planète.

C’est pourquoi privilégier des produits d’origine végétale comme des fruits et légumes, ou du soja comme le célèbre tofu serait un bon moyen de réduire tous ces besoins ainsi que ces émissions. Ce serait un moyen de répondre aux besoins de notre planète dans la mesure où l’eau utilisée serait moindre et les émissions de gaz à effet de serre seraient considérablement réduits.

La vie animale

Les animaux sont au cœur de la question du véganisme puisque ce dernier est fondé sur la lutte contre l’exploitation animale. Ainsi, devenir végan est le résultat d’une réflexion sur les animaux, leur capacité à ressentir de la douleur, ainsi que des émotions.

Lorsque l’on regarde ce qu’il se passe dans abattoirs, la pêche, les laboratoires, et plus généralement dans les élevages, on comprend la situation. L’association L214 a publié plusieurs vidéos afin de montrer les conditions de vie des animaux dans les abattoirs.

Quand on choisit de devenir végan, on exclut toutes les activités faisant souffrir les animaux. En plus de l’alimentation, on choisit donc de ne pas porter de vêtement contenant des matières animales, de ne pas utiliser de maquillage passant par des tests sur des animaux. Enfin, on ne fréquente plus les endroits où les animaux sont retirés de leur environnement naturel, ce qui est le cas des cirques, des zoos ou des aquariums.

Le véganisme est une manière de se rapprocher de la vie animale, et de considérer les animaux comme des êtres vivants à part entière.

Vegan : Une question de la santé

Beaucoup de personnes associent le régime alimentaire végane à des carences. Mais l’alimentation végétale est riche en bienfaits ! Elle est notamment riche en nutriments et vitamines, sans grande différence avec une alimentation classique.

La seule question essentielle est la vitamine B12 qui est présente dans les produits animaux et non végétaux. C’est pourquoi je conseille les compléments alimentaires ou les aliments enrichis en B12 pour apporter à votre organisme toutes les vitamines nécessaires.

Le régime alimentaire végan est tout particulièrement adapté aux sportifs, car les protéines végétales se retrouvent dans beaucoup de végétaux. Aucun souci à avoir concernant votre reconstruction et récupération musculaire !

En conclusion, manger végan signifie respecter l’écosystème, l’environnement ainsi que la vie animale. En plus de tous les bienfaits nutritionnels, les recettes véganes sont absolument délicieuses si elles sont bien préparées. Vous serez agréablement surpris si vous tentez l’expérience !

Si le sujet vous intéresse, découvrez également mon article sur la tendance végan.

Partager

Vous aimerez aussi

Un commentaire

  1. Emilie
    10 juillet 2018 at 10 h 41 min

    Merci pour cet article !
    Je suis en voie de devenir végane pour toutes les raisons que tu as citées.
    Toutefois je me pose des questions sur le fait de bien couvrir mes besoins en protéines, en fer en vitamine B12
    Certes les légumineuse en contiennent mais comment savoir que les quantités que l’on mange sont suffisantes pour assumer nos besoins ?
    Merci

Laissez un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.